Feu vert US au Dupixent de Sanofi et Regeneron contre l’eczéma

Commentaire. Génial, Sanofi va nous faire payer 34 000 euros par an pour soigner les eczémas. Quand on sait à quel point cela se soigne bien et pas cher entre l’homéopathie et la simple suppression du lait. On comprend que la bourse se réjouisse. 4 Milliards de budget potentiel. 34 000 euros c’est 2833 euros par mois et par personne.

Il est vrai qu’avec l’augmentation de la toxicité des aliments on voit apparaitre des intolérances alimentaires qui peuvent aggraver les eczémas. Donc c’est génial, l’industrie alimentaire nous intoxique et l’industrie pharmaceutique gagne des fortunes. C’est une affaire qui tourne.

Attention notre cher petit Macron est le chantre de ces industries, on a pas fini si on écoute ses sirènes.

 

L’ARTICLE : 

La Food and Drug Administration (FDA), l’autorité sanitaire américaine, a annoncé mardi avoir autorisé la mise sur le marché du Dupixent (dupilumab) de Sanofi et de son partenaire américain Regeneron Pharmaceuticals, un traitement contre l’eczéma qui est considéré comme un important relais de croissance pour les deux groupes. /Photo d’archives/REUTERS/Charles Platiau. Tous droits réservés

(Reuters) – La Food and Drug Administration (FDA), l’autorité sanitaire américaine, a annoncé mardi avoir autorisé la mise sur le marché du Dupixent (dupilumab) de Sanofi (SAN-84,24 € -0,32 %) et de son partenaire américain Regeneron Pharmaceuticals, un traitement contre l’eczéma qui est considéré comme un important relais de croissance pour les deux groupes.

Sanofi et Regeneron ont salué ce feu vert dans un communiqué et annoncé que le Dupixent serait disponible aux Etats-Unis avant la fin de la semaine.

Le coût du traitement contre la dermatite atopique, autre nom de l’eczéma, sera aux Etats-Unis de 37.000 dollars (environ 34.000 euros) par an et par patient, a précisé le laboratoire français.

Le Dupixent dispose d’un potentiel de ventes annuelles de plus de 4 milliards de dollars d’ici à 2022, selon les estimations d’analystes compilées par Thomson Reuters.

Elias Zerhouni, président monde pour la recherche et le développement de Sanofi, a déclaré au début du mois dans un entretien à Reuters que le Dupixent illustrait “l’émergence de la nouvelle science et du nouveau portefeuille de Sanofi”, parfois jugé en retard dans la course aux nouveaux médicaments.

Le traitement fait l’objet d’un contentieux avec Amgen sur un brevet de ce dernier relatif à un médicament contre l’asthme jamais commercialisé.

L’annonce de la FDA est intervenue à la clôture des marchés boursiers européens. Le titre Sanofi coté sur le New York Stock Exchange a réagi avec un gain de 1,1% et un plus haut de l’année à 45,95 dollars.

Sanofi et Regeneron avaient annoncé en décembre que l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait accepté l’examen de la demande d’autorisation de mise sur le marché du Dupixent dans le traitement de la dermatite atopique modérée.

(Deena Beasley et Bill Berkrot, Véronique Tison et Marc Joanny pour le service français)

http://www.capital.fr/bourse/actualites/feu-vert-us-au-dupixent-de-sanofi-et-regeneron-contre-l-eczema-1217428#

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 159