Etude sur les néonicotinoïdes

L’ARTICLE :

Deux études à grande échelle confirment les dégâts des néonicotinoïdes sur les abeilles 

Le Monde – Par Stéphane Foucart – Publié Le 29.06.2017 à 20h18

Ces insecticides extrêmement puissants diminuent la fertilité des colonies, augmentent la mortalité et contaminent l’environnement

Ce sont sans doute les derniers clous dans le cercueil des néonicotinoïdes. Deux études, l’une britannique, l’autre canadienne, publiées vendredi 30 juin par la revue Science, éteignent les derniers doutes qui pouvaient – éventuellement – subsister sur les dégâts occasionnés par ces nouvelles générations d’insecticide agricole sur les pollinisateurs. Introduits dans les années 1990, les néonicotinoïdes sont suspectés de longue date d’être une cause déterminante dans le déclin mondial des abeilles domestiques, des pollinisateurs sauvages et, indirectement, des oiseaux.

Lire la suite de l’article : http://mobile.lemonde.fr/planete/article/2017/06/29/deux-etudes-a-grande-echelle-confirment-les-degats-des-neonicotinoides-sur-les-abeilles_5153318_3244.html?xtref=&utm_campaign=Lehuit&utm_medium=Social&utm_source=Facebook

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 171