Enseignement de l’homéopathie suspendu à la faculté de médecine de Lille

Commentaire. Le doyen Gosset de la faculté de Lille, suspend l’enseignement, mais il n’est pas suivi par ses collègues. 

Le doyen des doyens, lui, a une position beaucoup plus modérée. Il refuse de stigmatiser l’homéopathie. Et félicite la qualité d’écoute des médecins homéopathes.

« L’enseignement de l’homéopathie au sein des facultés de médecine démontre notre ouverture d’esprit”, a encore assuré Jean Sibilia. 

Quant à l’ordre, il a une position entre deux.

Si nous revenons un moment sur la position des signataires de la tribune sur les Fakemedecine, il se référent à Hippocrate et semblent ignorer que c’est lui qui a le premier eu l’idée de l’inversion des effets, base de l’homéopathie. Quel paradoxe !

Reste le principe de l’évaluation.

On ne peut utiliser les principes d’évaluation des traitements classiques qui sont les mêmes pour tout le monde pour évaluer des traitements sur mesure que sont l’homéopathie.

J’ai envie de dire à Mme Buzin. « Je suis certain que pour votre mari vous êtes la femme parfaite, qui lui fait du bien et contribue à sa santé, ou du moins je vous le souhaite. Mais qui peut dire que vous le seriez avec l’ensemble de la population masculine ? »

De même si vous mettez du 36, vous chaussures ne passeront pas le test avec plus de 20% des femmes, et encore moins des humains en général. 

L’homéopathie c’est pareil. Et pourtant tout cela vous va très bien pour vous.

 

L’ARTICLE :

Lille : pourquoi la faculté de médecine suspend son diplôme d’homéopathie

France 3 – Par Margot Desmas – Publié le 01/09/2018 à 17:09 Mis à jour le 01/09/2018 à 17:13

Il n’y aura pas de diplôme d’homéopathie à Lille pour l’année scolaire 2018-2019. Une décision prise suite à la polémique lancée par des professionnels de la santé contre les “médecines alternatives”. On revient pour vous sur les différents arguments.

Le doyen de la faculté l’a annoncé sur le compte Twitter de la faculté de médecine : le diplôme d’homéopathie va être suspendu pour l’année scolaire à venir “dans l’attente de la position de la haute autorité de la santé et d’échanges nationaux sur l’encadrement de cette pratique et de son enseignement”.

Lire la suite de l’article : https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/lille/lille-pourquoi-faculte-medecine-suspend-son-diplome-homeopathie-1533902.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 219