Edito de la lettre Médecine du sens n°12

J’ai crée la lettre de la médecine du sens en novembre 2013.

J’avais au départ une liste de 140 personnes à qui je transmettais des articles intéressants, souvent commentés, et diverses infos qui me semblaient importantes à partager.

J’ai décidé de la rendre accessible  à tous par le site internet www.lessymboles.com.

En 12 semaines et juste 12 numéros, vous êtes 1400 à vous être inscrits et à la recevoir toutes les semaines. Soit une progression de 1000 % en moins de 3 mois. Comment comprendre un tel succès ?

Nous arrivons à un moment de l’histoire du monde ou la demande de sens est au cœur de notre humanité, vous le savez tous puisque vous avez tous fait la démarche de vous inscrire.

J’essaye toutes les semaines de partager avec vous les articles intéressants que j’ai rencontré avec surtout une vision nouvelle plus large et un souhait de vous proposer un supplément de sens.

Certains m’envoient aussi des articles qu’ils ont trouvé  intéressants.

C’est très souvent passionnant comme cet article que j’ai reçu sur la peste noire qui a modifié notre génome et que vous retrouvez dans cette lettre.

Les articles viennent ainsi nourrir cette base d’échange.

Vous pouvez aussi continuer à diffuser cette information autour de vous.

Nous arrivons à un moment ou quand vous ouvrez à la fois vos yeux, votre curiosité et votre cœur, de très nombreuses informations nous apparaissent. Et pourtant dans notre planète malmenée pèse chaque jour un peu plus le risque d’extinctions pour de nombreuses espèces et par la faute de la pire de toutes, l’Homme.

Et dans le même temps chaque jour apporte son lot de découvertes. Jamais nous n’avions eu autant la possibilité de comprendre le monde et l’humain. Si nous savons en plus relier tout cela aux savoirs ancestraux comme l’acupuncture, l’homéopathie et toutes les médecines traditionnelles, alors nous sommes vraiment dans un moment merveilleux.

Quel paradoxe. Comme le dit Hubert Reeves dans le titre de son dernier livre : “Là où croît le péril… croît aussi ce qui sauve”.

La vision de la médecine change tous les jours. J’essaye de vous partager ce qui arrive. Les maladies autres inflammatoires ou dégénératives apparaissent comme infectieuses. Les maladies psychiques seraient métaboliques, l’autisme se soignerai aux antibiotiques. 

25 ans après la découverte tant critiquée sur la mémoire de l’eau par Jacques Benvéniste nous réalisons bien qu’il avait raison, et Luc Montagnier notre prix Nobel de médecine reprend ses découvertes. Alors que dans le même temps l’homéopathie n’a jamais été aussi menacée. Son enseignement de moins en moins diffusé et le nombre des praticiens se réduisant à peau de chagrin. 

Quelle période extraordinaire de sens ! J’ai vraiment envie de continuer avec vous cette aventure.

Il est important aujourd’hui de diffuser cette vision nouvelle, nous en sommes tous les artisans.

A nous tous d’avancer. Le sens nous appelle…

Olivier Soulier