E. coli et maladie d’Alzheimer

Commentaire. Nous connaissions son rôle sur le psychisme « Intestin, troisième cerveau ». Son rôle dans les maladies inflammatoires SEP, etc. 

Mais voilà encore d’autres choses importantes. Ces fameuses protéines amyloïdes caractéristiques au cerveau de la maladie d’Alzheimer ou de la maladie de Parkinson

« Un nouveau lien cerveau-intestin vient d’être démontré : le microbiote provoquerait l’apparition de protéines amyloïdes dans le cerveau, une caractéristique des maladies d’Alzheimer et de Parkinson ».

Et nous retrouvons Echerichia Coli dont nous avons déjà beaucoup parlé. Il secrète une protéine Curli. E Coli, c’est la bactérie de l’amour comme une denrée marchande, vous savez quand vous dites à votre partenaire qu’il n’aura pas de sexualité parce qu’il n’a pas été assez gentil et ne vous a pas assez donné ce que vous, vous vouliez. Outre que vous payez de votre corps cette situation totalement anti amoureuse, cette position creuse la tombe du couple. Heureusement E Coli est là pour vous faire assez souffrir pour vous faire réfléchir. Heureusement qu’on les a ces microbes !

 

L’ARTICLE :

E. coli et maladie d’Alzheimer : présence de fibres similaires

Information Hospitalière

Une équipe de la Washington University School of Medicine annonce dans le dernier numéro de Science qu’elle a découvert chez la bactérie Echerichia coli la présence de fibres dont la composition chimique est similaire à celle des faisceaux de fibres d’amyloïdes, responsables du blocage des vaisseaux sanguins du cerveau, caractéristique de la maladie d’Alzheimer.

Lire la suite de l’article : http://www.informationhospitaliere.com/actualite-180-e-coli-maladie-d-alzheimer-presence-fibres-similaires.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 228