DIDIER RAOULT dans LE POINT du 30 avril 2015.

Intéressant article de Didier Raoult, professeur à la faculté de médecine de Marseille et microbiologiste de dimension mondiale.

Il partage ses avis tranchés sur de nombreux points.

Exemples :

Le BCG est obsolète. Seules certaines populations doivent être vaccinées. Ce fameux vaccin anti tuberculose pour lequel on a embêté tant de parents. Comment les certitudes d’un jour deviennent inutile le lendemain. Cela permet de relativiser.

L’homéopathie fonctionne depuis 200 ans sans que rien de tel ne survienne. Quand à l’acupuncture elle fonctionne depuis 4000 ans. 

Quand on me parle de preuve d’action, en voila bien une, la plus importante est encore plus évidente. C’est la population chinoise. Dans un territoire aussi favorable que l’Europe, la chine a su développer, elle, une population infiniment plus nombreuse grâce à sa médecine. Avis aux cartésiens.

Le vaccin polio n’est plus utile sauf pour les voyageurs dans certains pays.

Le vaccin diphtérie n’est plus utile chez les personnes adultes et âgées en revaccination.

Il est par contre favorable au vaccin hépatite B, qui est déjà généralisé. 

La pollution ne semble pas lui faire peur, soit.

Il insiste sur les maladies nosocomiales, ces infections que vous attrapez à l’hôpital, et sur les addictions comme le tabac, sucre, sel.

Pour le vin bonne nouvelle :

La bonne dose pour vivre vieux c’est 4 verres de vin par jour. (40 gr). Il s’insurge contre ceux qui disent que le vin est cancérigène et qu’il faut le supprimer totalement.

Toujours la querelle entre les prudents craintifs et les vivants positifs.

Excellent dessin sur les lobbys et les produits qu’ils défendent.

«Comment sait-on si un produit est bon ou mauvais pour la santé ? C’est simple, s’il a besoin d’un lobby pour le défendre c’est qu’il est mauvais».