Des vers géants envahissent la France : les Plathelminthes terrestres

Commentaire. Après les punaises diaboliques, les frelons asiatiques ou les écureuils de Corée, les vers géants envahissent la France.

C’est un autre aspect de la mondialisation que l’envahissement par des espèces exotiques qui sont souvent malheureusement prédatrices. Ces vers de terre énormes et à la tête de requin marteau risquent de dévorer la faune de la terre de nos sols si indispensables à l’équilibre biologique et déjà si menacés par les pesticides en tous genres. Après la destruction chimique, voici les prédateurs exotiques. 

Quand on comprend que c’est l’équilibre de la microbiologie des sols qui permet aux plantes d’avoir un bon taux de vitamines et de minéraux et d’être ainsi protectrices face aux maladies, alors la boucle est bouclée.

 

 

L’ARTICLE :

Après les punaises diaboliques, les frelons asiatiques ou les écureuils de Corée, les vers géants envahissent la France

France Info

Différentes espèces de Plathelminthes terrestres ont envahi les jardins français. Passant de continent en continent via le transport de plantes, ils menacent la biodiversité en France et en outre-mer. Mais grâce à des chercheurs et à la participation du public, l’invasion a pu être reconnu.

Une des conséquences de la mondialisation et de l’accroissement des échanges internationaux de marchandises est l’introduction d’espèces exotiques envahissantes. En France, on a ainsi vu arriver récemment la punaise diabolique, le frelon asiatique et l’écureuil de Corée, et aussi les Plathelminthes terrestres tels que Platydemus manokwari (depuis la Nouvelle-Guinée) ou Obama nungara (depuis l’Amérique du Sud).

Ces Plathelminthes terrestres, qui passent de continent à continent avec les transports de plantes, sont généralement des animaux d’une taille modeste, environ 5 cm : ils tiennent dans la main – quoique ce soit une mauvaise idée de les toucher. Parmi les Plathelminthes terrestres, il existe toutefois un groupe d’espèces géantes, qui ont toutes la tête “en marteau” : les bipaliinés, appartenant aux genres Bipalium et Diversibipalium. Les plus grands peuvent atteindre 1 m de long, et leur continent d’origine est l’Asie.

Lire la suite de l’article : https://www.francetvinfo.fr/sante/environnement-et-sante/apres-les-punaises-diaboliques-les-frelons-asiatiques-ou-les-ecureuils-de-coree-les-vers-geants-envahissent-la-france_2765609.html

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 208