De l’ail pour lutter contre les cancers de l’estomac

Commentaire. De l’ail pour lutter contre les cancers de l’estomac, avec des vitamines et des antibiotiques contre l’hélicobacter pylori. Ce dernier point nous le savions. L’ail et les vitamines c’est une notion nouvelle surtout dans une étude scientifique.

 

L’ARTICLE :

Des antibiotiques, des vitamines et…de l’ail pour prévenir le cancer gastrique ?

JIM – Dr Roseline Péluchon

Le district de Linqu, au nord-est de la Chine, a l’un des taux de mortalité par cancer gastrique les plus élevés au monde. Le taux ajusté sur l’âge est en effet de 55 pour 100 000 chez l’homme et de 19 pour 100 000 chez la femme. En 1995, un essai a été initié dans ce district, pour évaluer les effets de 3 interventions de prévention sur la progression de lésions gastriques précancéreuses vers le cancer. Ces interventions consistaient en le traitement de l’infection par Helicobacter pylori pendant 6 semaines, et une supplémentation vitaminique et en ail, pendant au moins 7 ans. De précédents travaux ont en effet suggéré qu’une alimentation riche en vitamines et en ail protègerait du cancer gastrique des populations à haut risque ayant de faibles apports vitaminiques.

… …

Une réduction significative de la mortalité par cancer est retrouvée avec les trois types d’intervention : réduction de 38 % de la mortalité avec le traitement le l’infection à H.pylori, de 52 % avec la supplémentation vitaminique et de 34 % pour la supplémentation avec l’ail. Les incidences d’autres cancers ou des pathologies cardiovasculaires ne sont pas modifiées par l’une ou l’autre des interventions.

Lire la suite de l’article : https://www.jim.fr/medecin/actualites/medicale/e-docs/des_antibiotiques_des_vitamines_etde_lail_pour_prevenir_le_cancer_gastrique__179589/document_actu_med.phtml

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 266