De l’agent orange au glyphosate comment Monsanto manipule

Commentaire. La question est : à quand l’inculpation des membres de la commission européenne pour corruption et mise en danger de la vie d’autrui ?

 

L’ARTICLE :

De l’agent orange au glyphosate, comment Monsanto a tout fait pour couper l’herbe sous le pied de ses détracteurs

Une enquête du “Monde” a montré comment le géant des produits phytosanitaires a contré les études sur la dangerosité du glyphosate, composant de l’herbicide Roundup. Et ce n’est pas la première fois que la firme américaine utilise ce type de méthodes très controversées.

Carole Bélingard – France Télévisions

Un géant des produits phytosanitaires à la réputation sulfureuse. En 2016, Monsanto a dégagé un chiffre d’affaires de plus de 13 milliards de dollars. Notamment grâce à son produit phare : le glyphosate présent dans le désherbant Roundup. Les Etats-membres de l’Union européenne doivent décider, mercredi 25 octobre, du renouvellement, ou non, du glyphosate pour les dix prochaines années. Mais la firme ne se résume pas au glyphosate. Monsanto, fondé à Saint-Louis dans le Missouri (Etats-Unis), en 1901, s’est d’abord distingué en devenant le numéro 1 mondial dans la production de la saccharine, un édulcorant artificiel. Rapidement, l’entreprise s’est diversifiée dans la fabrication d’herbicides, puis les biotechnologies. Et les scandales ont commencé à fleurir.

Franceinfo revient en cinq histoires sulfureuses sur la trajectoire de cette firme américaine en passe d’être rachetée par un autre géant de l’agrochimie, l’allemand Bayer.

Lire la suite de l’article : http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/de-l-agent-orange-au-glyphosate-comment-monsanto-a-tout-fait-pour-couper-l-herbe-sous-le-pied-de-ses-detracteurs_2405936.html#xtor=EPR-51-[de-l-agent-orange-au-glyphosate-comment-monsanto-a-tout-fait-pour-couper-l-herbe-sous-le-pied-de-ses-detracteurs_2434629]-20171024-[texte]

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 183