Dans l’hémisphère sud à l’approche de l’hiver seule l’ivermectine  combat efficacement la reprise de la pandémie

 

L’ARTICLE :

Dans l’hémisphère sud à l’approche de l’hiver seule l’ivermectine  combat efficacement la reprise de la pandémie, deux études démontrent que les vaccinés sont particulierement exposés aux variants et peuvent contaminer…

Publié le 2 juin 2021 par pgibertie

Les pays les plus vaccinés semblent particulièrement exposés aux variants , un article de Forbes et deux études  confirment les limites de la vaccination. Il serait peut être temps de penser à l’ivermectine… L’Argentine va entrer en hiver, les provinces qui autorisent l’ivermectine ignorent la maladie mais les autres…

Il faudra beaucoup d’habileté pour cacher plus longtemps les vérités, une dose  de vaccin ne sert à rien et face aux variants les labos vont rapidement  vendre leur troisième piquouze.

« Certains pays ayant les taux de vaccination les plus élevés sont confrontés à une augmentation des décès et des infections à Covid »  Les données sont disponibles pour Bahreïn (53%), le Chili (55%), les Maldives (57%), les Seychelles (72%) et l’Uruguay (50%).

Lire la suite de l’article : https://pgibertie.com/2021/06/02/dans-lhemisphere-sud-a-lapproche-de-lhiver-seule-livermectine-combat-efficacement-la-reprise-de-la-pandemie-deux-etudes-demontrent-que-les-vaccines-sont-part/

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 335