Covid-19: E484K, la mutation qui pourrait toucher à l’immunité… et aux vaccins

L’ARTICLE :

Covid-19: E484K, la mutation qui pourrait toucher à l’immunité… et aux vaccins  13

EGORA – Par M.A. le 13-01-2021

Une mutation, autre que celle du variant anglais, inquiète les scientifiques du point de vue de la vaccination contre le Covid-19, car elle pourrait nuire à son efficacité. Appelée E484K, cette mutation est portée par des variants qui ont émergé en Afrique du Sud et, plus récemment, au Brésil et au Japon, mais pas par le variant anglais, dont l’expansion dans le monde fait pourtant les gros titres.

Or, cette mutation “est la plus inquiétante de toutes” sur le plan de la réponse immunitaire, estime Ravi Gupta, professeur de microbiologie à l’Université de Cambridge, interrogé par l’AFP. Les variants qui ont émergé en Angleterre, en Afrique du Sud et au Japon (ce dernier via des voyageurs venus du Brésil) ont en commun une mutation appelée N501Y. Située sur la protéine spike du coronavirus, cette mutation est suspectée de rendre ces variants plus contagieux. Des soupçons d’une autre nature pèsent sur la mutation E484K. Des tests en laboratoire ont, en effet, montré qu’elle semblait capable de diminuer la reconnaissance du virus par les anticorps, et donc sa neutralisation. “A ce titre, elle peut aider le virus à contourner la protection immunitaire conférée par une infection antérieure ou par la vaccination”, explique le Pr François Balloux, de l’University College de Londres, cité par l’organisme britannique Science Media Centre.

Lire la suite de l’article : https://www.egora.fr/actus-medicales/infectiologie/63686-covid-19-e484k-la-mutation-qui-pourrait-toucher-a-l-immunite-et#xtor=EPR-3-5[News_Best_Of_M%C3%A9decine]-20210117-[_1]

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 325