Coronavirus : “On n’est pas de la chair à canon”, s’indigne le président de la Fédération des médecins de France face à la pénurie de masques

Commentaire : Les médecins et les soignants se révoltent.

Ecoutez l’avis du Dr Jerome Marty de l’UFML. Le coup de gueulle d’un médecin généraliste « nous n’avons pas de masques » L’UFML à l’intention de demander une commission d’enquête une fois la crise terminée.

https://www.ufml-syndicat.org/on-a-un-retard-de-15-jours-et-on-ne-le-rattrapera-pas-enorme-coup-de-gueule-de-jerome-marty/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=copie-de-greve-du-14-novembre-ufml-s-solidaire-newsletter-ufml-s-n-94_118

Et le docteur Jean Paul Hamon président de la FMF, et lui même contaminé. « Nous ne sommes pas de la chair à canon ».


L’article : Atteint lui-même du coronavirus après un contact avec un patient, le docteur Jean-Paul Hamon appelle d’ores et déjà le gouvernement à tirer les leçons de cette crise sanitaire sans précédent.

Coronavirus : comment sera décidé le tri des patients admis en réanimation si les hôpitaux arrivent à saturation ?

“Nous les médecins, on n’est pas de la chair à canon !” Le président de la Fédération des médecins de France, Jean-Paul Hamon, exprime son ras-le-bol haut et fort dans Le Parisien, jeudi 19 mars. Il fustige la pénurie de masques de protection face à l’épidémie de coronavirus. “La pharmacie qui fournit son cabinet vient de recevoir deux paquets de cinquante. Mais surprise, ce ne sont pas des FFP2, les fameux à la forme de canard, équipés d’un système de filtration”, précise le quotidien. Il s’agit de simples masques chirurgicaux. “Il faut le dire, ce sont des passoires !” s’indigne Jean-Paul Hamon.

Selon lui, pour équiper tous les soignants, il faudrait que la France produise un million de masques FFP2 par jour. Le ministère des Armées a décidé de livrer cinq millions de masques chirurgicaux au ministère des Solidarités et de la Santé. Jeudi, le ministre de la Santé a confirmé un réassort lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Il a également dressé un bilan des jours passés : près de trente millions de masques de protection ont été déstockés et livrés depuis trois jours au personnel de santé. Mais Olivier Véran appelle les Français à utiliser ces protections avec parcimonie. “Celles et ceux qui ne se voient pas recommander l’utilisation des masques ne doivent pas en porter.”

Quoi qu’il arrive, pour Jean-Paul Hamon, il faudra tirer les leçons de cette crise.  “L’administration devra rendre des comptes ! Je veux une commission d’enquête pour savoir comment on a pu laisser la France sans protection”, annonce-t-il. “J’espère que le gouvernement aura compris l’importance d’avoir un système de santé qui fonctionne. Je l’espère vraiment”, répète le docteur de 73 ans, lui-même atteint du coronavirus et donc placé en quarantaine.

Lire l’article en entier : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-on-n-est-pas-de-la-chair-a-canon-s-indigne-le-president-de-la-federation-des-medecins-de-france-face-a-la-penurie-de-masques_3874617.html#xtor=EPR-51-[coronavirus-pour-faire-respecter-les-consignes-les-autorites-interdisent-l-acces-aux-plages-de-l-arc-mediterraneen-et-de-la-corse-durant-le-confinement_3874371]-20200319-[related]