Coronavirus : le traitement à la chloroquine testé à Marseille serait efficace

Commentaire : Regardez cette vidéo  très claire de Didier Raoult, scientifique et précis.

Il évoque aussi un point clés selon lui, la base du traitement: « Diagnostiquer – Traiter ».

Le diagnostic ce sont les test, cela même qui nous manquent. Et pour le traitement il propose le couplage Hexachloroquine + Azythromycine.

Au niveau test il montre bien que Chine et Corée ont fait beaucoup mieux que nous et ce sont eux qui ont le mieux maitrisé l’épidémie. La Chine 3200 mort pour un milliard 700 millions d’habitants. La France ne suit pas la voie des autres pays à haute technologie, c’est un choix…

Il nous dit aussi beaucoup d’autres choses passionnantes.


L’article : À l’Institut hospitalo-universitaire à Marseille, le Professeur Raoult annonce que les premiers essais de la chloroquine sont spectaculaires contre le coronavirus. Ce médicament est déjà utilisé contre le paludisme.

Dans une vidéo de 18 minutes enregistrée devant ses étudiants à Marseille, le Pr Raoult ne cache pas sa satisfaction. Concrètement, 24 patients atteints par le coronavirus ont accepté de prendre du Plaquenil, l’un des noms commerciaux de la chloroquine. Six jours plus tard, seulement 25 % sont encore porteurs du virus. Alors que 90 % de ceux qui n’ont pas reçu ce traitement sont toujours positifs.

Devant la présentation de ces résultats, les étudiants applaudissent le professeur. “C’est spectaculaire, leur dit le directeur de l’IHU. La charge virale moyenne avec ce virus est normalement de 20 jours. Et tous les gens qui meurent à cause du corona ont encore le virus. Ne plus l’avoir, ça change le pronostic.”

Un médicament peu onéreux

Cet essai clinique a reçu l’accord des autorités sanitaires pour être pratiqué à l’IHU à Marseille, l’un des centres de référence pour le coronavirus.

L’avantage de ce médicament, si son efficacité se confirme, c’est qu’il est déjà connu pour lutter contre la paludisme. Et en plus, il est bon marché.