Comment Nicolas Hulot explique sa démission

Commentaire. Nicolas Hulot l’a dit clairement, on essaye de réanimer un modèle économique et marchand basé sur la croissance qui est en train de nous détruire totalement. Les lobbys sont trop présents et trop puissants. Ils n’ont aucun souci de l’intérêt public. En France comme à Bruxelles, ils sont en délit d’abus de bien moral et humanitaire. Il est temps de considérer le lobbyisme comme un délit au même titre que la corruption, tant pour celui qui le pratique que pour celui qui l’écoute.

Nous sommes dans un état d’urgence. 

Je pensais, à 60 ans, que ce sont mes petits enfants, voir mes enfants, qui verraient la fin de l’humanité, mais je réalise de plus en plus que je la verrai avant la fin de mes jours.

Dans moins de dix ans tout sera irréversible. Que faisons nous ?

 

L’ARTICLE :

Comment Nicolas Hulot justifie sa démission du gouvernement

France Info

Le désormais ex-ministre de la Transition écologique et solidaire a évoqué une série d’arguments pour expliquer son départ.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé, mardi 28 août sur France Inter, sa démission du gouvernement, invoquant une décision “lourde, qui le bouleverse” et “mûrie depuis de longs mois”. Il a précisé l’avoir prise lundi soir, sans en référer à Emmanuel Macron ni à Édouard Philippe, et pas même “à [sa] propre épouse”. L’ancien animateur a donné plusieurs explications à son départ, que franceinfo vous résume.

Lire la suite de l’article : https://www.francetvinfo.fr/politique/nicolas-hulot/comment-nicolas-hulot-justifie-sa-demission-du-gouvernement_2914417.html#xtor=EPR-51-[nicolas-hulot-peut-etre-fier-de-son-bilan-reagit-l-elysee-apres-la-demission-du-ministre_2914375]-20180828-[related]

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 218