Comment le rhume protégerait contre le virus de la COVID-19

Le Rhume protégerait du coronavirus.

C’est aussi simple que cela. Cela va avec l’idée que 50% de la population aurait une immunité de base par ses mémoires d’enfant de rhume. 10% de cas suffiraient à atteindre les 60%.

Les personnes âgées perdent un peu à la fois cette mémoire immunitaire de l’enfance. Mais n’est ce pas cela vieillir.


L’exposition aux coronavirus du rhume commun peut entraîner le système immunitaire à reconnaître le coronavirus SRAS-CoV-2 qui cause la COVID-19, selon une étude publiée en août dans la revue Science.

Les anticorps ne sont pas la seule façon par laquelle le système immunitaire développe une immunité contre les

L’étude montre que les lymphocytes T auxiliaires à mémoire qui reconnaissent les coronavirus du rhume commun reconnaissent aussi les sites correspondants sur le SRAS-CoV-2.

Les lymphocytes T « mémoire » du système immunitaire gardent la trace des virus qu’ils ont déjà rencontrés. Cette mémoire leur donne une longueur d’avance pour reconnaître et combattre les envahisseurs récidivistes.

La nouvelle étude menée par des chercheurs du La Jolla Institute for Immunology (Université de Californie) montre que les cellules T mémoires qui reconnaissent les coronavirus du rhume reconnaissent également les sites correspondants sur le SRAS-CoV-2.

Psychomédia avec sources : La Jolla Institute for ImmunologyScience.
Tous droits réservés

Lire la suite : http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2020-08-10/covid-19-rhume-immunite-croisee