Chloroquine : un signal d’espoir ?

Commentaire : Didier Raoult Persiste et signe. La chloroquine, ou plutôt l’hydroxychloquine ou Plaquenil serait actif sur le coronavirus ou covid 19. Et couplé à l’Azythromycine (Zythromax) antibiotique dont nous connaissons l’action sur les virus, l’ensemble serait spectaculaire. Ecoutez cette vidéo très claire et très scientifique. Pour DIdier Raoult c’est un couplage qu’ils utilisent depuis des années. Ils viennent de publier une première série ultra performante. Le virus disparait chez 90 % des patients en moins de 6 jours contre 5% dans le groupe témoin.

Alors pourquoi ne pas l’utiliser largement. Didier Raoult a été raillé quand il a parlé de cet traitement. Les gouvernement a lancé quatre études mais pas sur ce traitement Alors Raoult a fait seul son étude avec d’excellent résultats.

Mais c’est vrai le plaquenil a un défaut majeur: le prix. 5,28 euros c’est insupportable alors que la labos espèrent vendre des produits à des prix infiniment plus élevés. Crime de lèse big pharma. Et que dire de ces milliards de vaccins qu’il espèrent vendre, mais qui dans ce cas n’auraient plus de sens.

Nous en avons déjà parlé il y a quelques semaines.


L’article :

Dans une conférence qui s’est tenue lundi 16 mars à Marseille, le Pr Raoult a donné quelques précisions sur le premier essai qu’il a entrepris avec l’hydroxychloroquine chez quelques sujets infectés par le SARS-CoV 2. Nous ne disposons pour l’instant pour analyser ce travail que de la vidéo prise à l’occasion de cette présentation et de quelques éléments d’un power-point, ce qui implique que nous aurons à y revenir plus en détail lorsque ces données seront publiées en ligne.

En résumé, il s’agit d’un essai comparatif ouvert (ayant inclus 24 ou 25 patients) destiné à évaluer l’évolution de la charge virale mesurée par RT-PCR de sujets infectés par le SARS-CoV 2 soumis à différents traitements.

L’essai n’était pas randomisé mais comparait des patients recrutés dans plusieurs villes du sud de la France pris en charge différemment. Le traitement testé contre une prise en charge habituelle, comportait soit de l’hydroxychloroquine seule, soit cet antipaludéen associé à de l’azythromycine.

[…]

Dr Nicolas Chabert

RÉFÉRENCE

Raoult D : Coronavirus : diagnostiquons et traitons ! Premiers résultats pour la chloroquine. Conférence à l’assemblée générale Assistance Publique Hôpitaux de Marseille (AP-HM), le 16 mars 2020

Copyright © http://www.jim.fr

Voir l’article en entier : https://www.jim.fr/medecin/actualites/medicale/e-docs/chloroquine_un_signal_despoir__182199/document_actu_med.phtml