« La prière, une arme contre Alzheimer »

C’est ce que titre Le Figaro, qui explique que « selon une étude menée conjointement en Israël et aux États-Unis avec un financement de l’Institut national de la santé américain, la prière constitue un antidote très efficace qui permettrait de réduire de moitié chez les femmes les risques de contracter la maladie d’Alzheimer ou d’être victimes de pertes de mémoire et de démence «légères» ».

Religion et dépression, une relation corticale

Commentaire de Olivier Soulier. Voila un article qui nous donne des informations importantes. Les personnes à haut risque (le risque de dépression est majeur chez les enfants de sujets déprimés) ont un amincissement du cortex cérébral. La prière augmente l’épaisseur du cortex cérébral créant en quelque sorte une réserve, et protège le sujet contre la dépression. (à 90%) Ce qui compte en fait ce n’est pas la fréquentation des lieux de culte, mais que pour le sujet la religion ou la spiritualité soit importante.

La maladie de Lyme pourrait être sexuellement transmissible

Commentaire de Olivier Soulier. La maladie de Lyme est elle sexuellement transmissible ? C’est une question qui fait polémique. Voici une pièce en faveur du oui. Cependant tout le monde n’est pas de cet avis, et avec un risque réel. Lors de la dernière réunion qui s’est tenue à Lille les 14 et 15 mars 2014 et qui réunissait parmis les meilleurs spécialistes de la maladie de Lyme, cette question a été évoqué. Leur avis a été plus modéré.

La simvastatine, peut-être un frein au handicap dans la SEP

Commentaire de Olivier Soulier. Nouveau médicament présenté comme intéressant et qui diminuerait l’atrophie cérébrale. Mais en pratique il n’y a ni diminution de la charge lésionnelle, ni réduction significative de poussées pendant la période de l’étude. Un bénéfice bien mince. La révolution des traitements n’est pas encore là. N’oublions pas qu’avec un simple régime "Seignalet" ou "Terry Wahls" on obtient facilement une diminution de plus de 50% du nombre des poussées. Simple non ?

L’épilepsie, une maladie auto-immune ?

Commentaire de Olivier Soulier. Réflexion intéressante, sur l’hypothèse d’origine auto immune de l'épilepsie. L’auto immunité, nous l’avons dit, relève d’un conflit interne avec introjection puissante d’un non soi, tellement importante et mélangée au soi que le système immunitaire du sujet ne peut que s’attaquer au sujet lui même. Cette étude parle surtout d’un risque accru d'épilepsie dans les grandes maladies auto immunes.

« Faut-il avoir peur du Gardasil ? »


Un risque hautement probable face à une efficacité très douteuse. Voilà encore une fois la question qui se pose. Il ne se passe pas une journée sans que dans la presse ne sorte un article sur le Gardasil. Pour moi qui soigne des SEP depuis des années et qui constate le risque lié à la vaccination, continuer dans cette voie c’est encore jouer avec le feu. A suivre...

Le Japon arrête la recommandation du vaccin anti Papilloma virus. Gardasil et Cervarix.

Nous avons reçu de nombreux articles venant d’autres parties du monde qui montrent bien que cette problématique du vaccin Gardasil se pose un peu partout. Pour que vous puissiez avoir une petite idée du contenu de ces articles Espagnols, nous les avons passé dans «Google traduction» ce qui n’a pas manqué de donner des tournures parfois humoristiques liées au traducteur automatique.

L'os influence le cerveau

Commentaire de Olivier Soulier. Après le rôle du TNF maternel (article en lien : https://www.lessymboles.com/la-memoire-spatiale-programmee-via-le-lait-maternel/), (communiqué à l’enfant pendant l’allaitement) sur la mémoire spatiale par une action sur l’hippocampe, voici une autre hormone agissant sur l'hippocampe : l’Ostéocalcine. Le cerveau agit sur l’os et l’os agit sur le cerveau en aidant l’apprentissage spatial et la mémoire, il lutte contre l’anxiété et la dépression. Nous savions par l’acupuncture que l’os était lié à l’énergie du rein et la valeur de soi. Puis dans la symbolique des maladies l’os parle de valorisation ou de dévalorisation (ostéoporose). En Hébreux aussi «mon os» est le même mot que pour «mon être». Confirmation biologique d’une loi connue en symbolique des maladies. Os = valeur.

La mémoire spatiale programmée via le lait maternel ?

Commentaire de Olivier Soulier. Très intéressante information. Le TNF est un facteur bien connu de la réaction immunitaire (cytokine), dans sa phase aiguë, rougeur, chaleur, tumeur, douleur. A ce niveau il aide au développement de l’immunité du futur adulte. Il apparait ici dans une toute autre fonction. Le TNF maternel est transmis à l’enfant par l’allaitement. Son déficit donne des souris qui ont une meilleure mémoire spatiale. Tiens donc. Cette baisse du TNF maternel provoque chez l’enfant un plus grand développement des cellules de l’hippocampe et en conséquence une meilleure capacité chez l’adulte de mémoire spatiale.

Moins de restauration rapide : moins d’obésité ?

Commentaire de Olivier Soulier. Les Fast Food rendent obèse et favorisent les maladies. (RR ou Restauration rapide ou Fast Food) Essayez le "MAC DO TEST". On le savait mais voilà encore une étude qui le confirme. Pire elle dit que quand on ouvre des Restaurations rapides cela expose la population à ce risque. D’ou la conclusion sous-jacente «éviter l’ouverture de RR serait une mesure de santé publique».

Pétitions de soutien aux professeurs Debré et Even.

Paris, le jeudi 27 mars 2014 - Plusieurs pétitions de soutien aux professeurs Debré et Even circulent actuellement. Un texte initié par l’hématologue Dominique Meyer de l’Académie des sciences, signés par vingt médecins et professeurs de médecine, se dit « scandalisé » par la décision du Conseil de l’Ordre et tient à faire part de son « admiration » pour la ténacité du professeur Even.

Les jeunes « inquiets pour leurs hormones »


C’est ce que note Le Parisien, qui indique que « 35.000 jeunes ont répondu à l’enquête lancée par une association écolo sur les perturbateurs endocriniens, suspectés d’impacter la fertilité ». Le journal remarque ainsi que « Génération cobayes entend animer cette semaine de très sérieux séminaires dans différents campus universitaires. […] L’association écologiste veut sensibiliser les jeunes sur la façon de «protéger leurs hormones» ».

Accusés à tort pendant des siècles: les rats ne sont pas responsables de la Peste Noire

Et si les rats n’étaient pas les responsables de la Peste Noire? Et si ces animaux que l’on a tant blâmés pendant des années n’avaient en fait rien à voir avec la propagation de cette épidémie qui a frappé l’Europe au XIVe siècle? Grâce à l’analyse de fouilles archéologiques, des scientifiques avancent cette nouvelle théorie.

Cancer de l'utérus : 420 médecins s'inquiètent des effets du Gardasil

Le Journal du Dimanche annonce que « 420 médecins réclament "une mission parlementaire" pour évaluer l'opportunité du vaccin censé prévenir le cancer du col de l'utérus. […] Parmi eux, la pneumologue Irène Frachon, le médecin blogueur Dominique Dupagne, plusieurs membres du collectif Formindep – tous connus pour leur indépendance vis-à-vis de l'industrie – de nombreux généralistes, quelques pédiatres et gynécologues ainsi que des pharmaciens et des sages-femmes (plus de 700 professionnels de santé au total) », précise le journal.

Moindre efficience cognitive chez l’enfant d’une mère déprimée ou mal nourrie

Bien que le contrecoup d’une dépression maternelle sur l’enfant (avant, pendant ou après la grossesse) soit bien établi, on a peu d’informations sur le retentissement préjudiciable de cette dépression et d’une mauvaise alimentation de la mère durant la grossesse sur les fonctions cognitives de l’enfant. Mettant à profit les données de l’enquête longitudinale ALSPAC[1], une étude britannique évalue l’incidence des troubles dépressifs maternels sur le développement cognitif de l’enfant. La symptomatologie dépressive de la mère a été évaluée « à cinq reprises entre la 18ème semaine de grossesse et au 33ème mois après l’accouchement. »