Asperger, plus d’idées suicidaires

Le syndrome d’Asperger a fait couler beaucoup d’encre. Il y a les formes assez importantes proches d’autismes comme nous les connaissons habituellement et si bien représentés dans le Film «Rain Man». Il y a aussi les Asperger connus, géniaux, torturés, mortels, Steve Jobs, Steven Spielberg, Hitchcock, Einstein. Avec quand même souvent des histoires personnelles pas simples.

Après avoir conquis les esprits sur le Web, Google s'attaque au corps

Comment voir cette histoire ? Comme une avancée importante grâce aux moyens considérables de Google, ou comme un nouvel exploit nigaud "à la Google" ? Dans ce cas ce logiciel ne s'appellera pas Baseline, mais Vaseline. Peut on attendre autre chose de Larry Page ?

Contre le cancer, les enfants ne servent pas de cobayes

Nicole Delépine et les familles des enfants cancéreux continuent de se battre pour sauver ce qui est peut être le dernier service qui ne rentre pas dans la norme d’une médecine totalement sous l’emprise des protocoles et derrière les protocoles «Big pharma».

Un effet cumulatif des facteurs de risque en matière de psychose

Voilà encore un article qui parle du lien, psychose - traumatisme de l’enfance. Si nous mettons cela en lien avec l’article sur les causes génétiques de la schizophrénie, l’ensemble devient cohérent.

Science décalée : pourquoi les femmes préfèrent les torses imberbes ?

Plusieurs théories tentent d’expliquer pourquoi la plupart des femmes préfèrent les hommes au torse imberbe. L’une des hypothèses est que l’absence de poils limite les risques de maladies parasitaires, aussi bien pour lui que pour elle, ce qui serait un critère de sélection sexuelle. Mais une étude slovaque remet tout cela en cause…

Les hommes préfèrent les fines... depuis toujours

Pour se reproduire les femmes cherchent la force qui pourra protéger ses enfants, et l’homme cherche des signes de fécondité, de sexualité et de santé.

Science décalée : pourquoi les hommes aiment-ils tant les seins ?

Il existe plusieurs théories expliquant l’attirance des hommes pour les seins des femmes. La dernière en date, proposée par le psychologue Larry Young, défend l’idée qu’elle viendrait d’un circuit de neurones particulier servant à favoriser l’attachement d’une mère pour son petit pendant l’allaitement, mais aussi à son partenaire qui stimule la poitrine durant les rapports sexuels.

Schizophrénie : découverte des causes génétiques

La génétique serait une cause majeure de la maladie ? Il est habituel ces dernières années de considérer la génétique dans toutes les maladies. Façon aussi de botter en touche sur certaines autres causes. En fait je pense que la génétique est le lieu d’inscription des prédispositions transmises par la famille. Il n’est pas dit que seule elle peut déclencher la maladie.

La grande affaire du prépuce du petit

Le principe du décalotage comme celui de la circoncision pose de nombreux débats et controverses. Cet article pose bien les choses de façon à mon avis très justes. A lire aussi l’article du blog de Martin Winckler toujours très simple et clair. Je voudrai apporter ma contribution à ce thème dans deux aspects. Tout d’abord comprendre la symbolique des phimosis et des pathologies associées.

Plus fort que l’aspartame : l’advantame

Le nouveau petit frère de l’aspartame fait une entrée parfaitement orchestrée en Europe et aux Etats-Unis avec une double autorisation le même mois : le 14 mai, la Commission européenne a donné son feu vert, suivie par la FDA (Food and Drug Administration) le 19 mai. 30 000 fois plus sucrant que le sucre, l’advantame, est un doux mélange d’aspartame, de vanilline, de palladium et de platine.

Plutôt recevoir des chocs électriques que s'ennuyer, diraient les hommes

Henri Laborit nous l’a bien expliqué dans le film de Alain Resnais «Mon oncle d’Amérique». L’agressivité permet de mieux supporter le stress. Pour certains, le stress peut être simplement de ne rien avoir à faire. Mais ce rien peut renvoyer à l’émergence de souffrances masquées par l’action. La méditation et le calme demandant beaucoup de sérénité intérieure.

Un parasite de l'abeille amplifie la maladie des ailes déformées

Nous voilà surement au coeur des processus d’équilibre de la nature. Il y a les vecteurs d’actions positives que sont les Abeilles et des vecteurs d’action que l’on peut voir soit comme négatives, soit régulatrices. "L’adversaire Ontologique". Ici pour les abeilles ce serait un acarien qui transmettrait un virus aux abeilles et déformerait leurs ailes, que de symboles ! Mais cet acarien ne serait-il pas simplement un élément de conséquence d’une chaine de vie perturbée.

Un labo veut faire payer un médicament... 280 fois son prix de revient

Quand les labos font la loi et fixent des prix si élevés que même les pays civilisés font figure de pays sous développés incapables de payer. Avec de nombreuses personnes incapables de payer. Et au delà il faut vraiment se poser la question du fonctionnement de ce système assez délirant sur la finance.

Sauve qui peut, le serpent de mer refait surface !

Je ne vois qu’un mot pour qualifier cet article de Science et Avenir : LAMENTABLE. Face à une des plus grandes découvertes du siècle, par un de nos plus grands scientifiques. C’est d’un rare obscurantisme. Comment un esprit scientifique peut tenir un tel discours ? Mais il est surement représentatif d’une part assez important de certains milieux enfermés dans une impossibilité de voir.

En bref : vaccinera-t-on bientôt les foetus ?

Dans la rubrique «du grand n’importe quoi», ou comme dirait Coluche «jusqu'où s'arrêteront-ils» Je pense que cet article pourrait avoir une place honorable. Il y a de la part d’une certaine science un désir de faire entrer les manipulations humaines dans les plus profondes parties de notre être. La sagesse humaine, je pense permettra de ne pas tomber dans ces travers. Nous serions aussi ici avec ce type de pratiques dans un risque d’autisme majeur.