Bonne nouvelle, les députés veulent prendre soin de notre alimentation

Commentaire. Bon, on est pas naïfs, mais on peut quand même se réjouir. Limiter ces fameux additifs E qui passeraient de 338 autorisés aujourd’hui à 48. Limiter aussi le sel.

Et enfin, ces fameux aliments ultra transformés qui remplissent les rayons des supermarchés. Ca va faire vide.

“Les produits ultra-transformés qui contiennent des colorants, des conservateurs ou des agents de saveur pour donner un goût acceptable sont un fléau pour notre alimentation. “

 

L’ARTICLE :

Adieu sel, sucre et additifs… Des parlementaires font des propositions pour améliorer notre alimentation

ENQUETE Parmi les propositions des députés : la limitation des additifs dans les aliments transformés et l’éducation des enfants à la nourriture de qualité…

20 Minutes avec AFP – Publié le 26/09/18

Sel, sucre et additifs sont présents dans tous les aliments transformés, et parfois en (trop) grande quantité. Pour limiter ces excès et leurs effets sur la santé, une commission d’enquête parlementaire rend ce mercredi un rapport sur l’alimentation industrielle. A l’issue d’une quarantaine d’auditions, les députés rendent leurs préconisations.

Industriels, distributeurs, groupes de la restauration collective, membres de l’administration, associations de malades et ministres… Ils ont défilé pendant quatre mois devant les députés. Ces derniers les ont interrogés sur les additifs et autres ingrédients incorporés aux recettes de plats cuisinés et leurs possibles « effets cocktails ».

Limiter les additifs dans les assiettes

Lire la suite de l’article : https://www.20minutes.fr/sante/2343155-20180926-adieu-sel-sucre-additifs-parlementaires-font-propositions-ameliorer-alimentation

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 222