Bisphénol A : l’Europe y voit une “substance extrêmement préoccupante”

Le Figaro constate qu’« avec détermination, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) poursuit sa bataille pour interdire, en Europe, le bisphénol A ».

Le journal rappelle qu’« en France, l’interdiction d’usage de ce perturbateur endocrinien est en vigueur depuis le 1er janvier 2015 pour toutes les boîtes alimentaires. Sur le Vieux Continent, la prise de conscience du danger de cette molécule, déjà considérée comme «toxique pour la reproduction», a franchi une nouvelle étape ».

Le quotidien relève ainsi que « vendredi dernier, l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) a annoncé que, du fait de son rôle de «perturbateur endocrinien», la molécule devrait être considérée comme une «substance extrêmement préoccupante pour la santé» ».

[…] Voir l’article en entier : https://www.mediscoop.net/index.php?pageID=b055cf8d2b8792ba732aad53c127799d&midn=9606&from=newsletter