Bill Gates alerte les dirigeants mondiaux sur le risque d’une pandémie globale

Commentaire. Bill Gates est décidément un imbécile. 

Steve Jobs disait qu’il était bête et aurait du fumer plus de drogue.

Imbécile dans le sens où nous l’explique Michel Serre dans sa chronique. Imbécile c’est à dire incapable d’accepter de nouvelles idées et répétant perpétuellement les mêmes idées.

Bill Gates parle d’un risque de pandémie mondiale. Là je suis d‘accord, sauf que nous divergeons sur la cause.  Il reste dans de vieilles idées, de vieux modèles et de vieilles solutions.

La réalité c’est qu’à force de modifier les équilibres naturels par la pollution, et les équilibres microbiens par les vaccins et les antibiotiques, la nature a besoin de réguler cette position. Dans ce sens elle va générer de nouvelles épidémies régulatrices des équilibres.

Le Sida, virus HIV a été la réponse de la nature à nos actions de transfusion, sans aucune attentions aux règles de sécurité et d’identité.

Nos attitudes de destruction de l’environnement et des équilibres ont déjà généré des épidémies très nouvelles comme Ebola.

La maladie de Lyme est de façon courante la conséquence chez les humains de la souffrance du biotop autour de nous. Elle touche officiellement 200 000 personnes en France, mais elle est sous-estimée, alors combien 500 000, un million ?

Déjà juste ainsi nous sommes à 30 millions de personnes touchées dans le monde.

Je pense pour ma part qu’une nouvelle pandémie est très possible, mais je situerais le risque de décès mondial non pas à 30, mais à 300 millions.

Bill Gates propose de préparer en urgence des vaccins, au risque d’avoir une perte de 570 milliards de dollars.

Mais sait-il que le coût des perturbateurs endocriniens aux simples USA est de 270 milliards de dollars. (Lien :  https://www.lessymboles.com/perturbateurs-en…e-aux-etats-unis/ ‎)

Et quel est le cout de l’obésité, et de l’autisme aux USA ?

Décidément il est à côté du vrai sujet, il reste dans de vieilles idées périmées, incapable de comprendre le monde comme un équilibre global, de voir de nouvelles idées.

C’est décidément un imbécile. Mais un imbécile puissant et riche donc un imbécile dangereux. Pas simplement un imbécile heureux.

 

L’ARTICLE :

Lors de la conférence de sécurité de Munich, le milliardaire a jugé “probable” une catastrophe mondiale émanant “de la nature ou des terroristes”.

 

 

 “C’est assez probable que le monde va vivre une telle épidémie dans les 10 à 15 ans à venir” s’inquiète Bill Gates. © AFP/ CHRISTOF STACHE

La communauté internationale doit réaliser qu’elle doit au plus vite se préparer à une pandémie mondiale, a jugé vendredi Bill Gates, fondateur de Microsoft devenu mécène, devant la conférence de sécurité de Munich. Prenant l’exemple de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014-2015, de la grippe espagnole de 1918 ou évoquant l’invention possible d’un virus à des fins « terroristes », Bill Gates a jugé « probable » une catastrophe à l’échelle du globe.

« Qu’il apparaisse dans la nature ou dans les mains d’un terroriste, les épidémiologistes disent qu’un pathogène transmis dans l’air et se propageant rapidement peut tuer 30 millions de personnes en moins d’un an », a expliqué Bill Gates lors de cette réunion annuelle des responsables de la diplomatie mondiale. « Et c’est assez probable que le monde va vivre une telle épidémie dans les 10 à 15 ans à venir », a-t-il ajouté, « c’est pourquoi nous nous mettons en danger en ignorant le lien entre sécurité sanitaire et sécurité internationale ». Bill Gates a donc appelé les États à investir dans la recherche pour développer des technologies capables de créer des vaccins en quelques mois.

Enfin, le fondateur de Microsoft a appelé la communauté internationale à se préparer à une pandémie avec le même sérieux qu’elle se préparait à une attaque nucléaire durant la guerre froide. « Le coût global de la préparation à une pandémie est estimé à 3,4 milliards de dollars par an. La perte annuelle qu’une pandémie provoquerait pourrait atteindre 570 milliards », a-t-il affirmé.

Source AFP

Publié le 18/02/2017 à 16:30 | Le Point.fr

http://www.lepoint.fr/monde/bill-gates-alerte-les-dirigeants-mondiaux-sur-le-risque-d-une-pandemie-globale-18-02-2017-2105761_24.php?campaign_id=A100

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 154