Bifidobacterium longum 35624, une arme contre le syndrome de l’intestin irritable

L’ARTICLE :

Bifidobacterium longum 35624, une arme contre le syndrome de l’intestin irritable

AIMSIB – Dr Sylvain Beorchia

Entre 4 % et 10 % de la population souffriraient du syndrome de l’intestin irritable (SII). La sévérité des symptômes a un retentissement sur la qualité de vie dans 25 % des cas et le traitement de ce trouble fonctionnel est souvent multifactoriel.

Bifidobacterium longum 35624 a montré une capacité supérieure à améliorer les symptômes du SII par rapport au placebo dans des études randomisées en double aveugle. Ces études sur les probiotiques ont été critiquées en raison des critères utilisés pour mesurer l’efficacité : ainsi doivent-elles démontrer la possibilité qu’a un probiotique de réduire la gravité de la maladie (comme c’est le cas pour les études de transplantation du microbiote fécal) et ainsi à améliorer la qualité de vie des malades.

Cependant, peu d’études ont utilisé les critères de Rome IV, qui parlent de douleur abdominale chronique et non de ballonnements (comme dans le Rome III) pour diagnostiquer le SII.

Lire la suite de l’article : https://www.jim.fr/medecin/actualites/medicale/e-docs/bifidobacterium_longum_35624_une_arme_contre_le_syndrome_de_lintestin_irritable__192547/document_actu_med.phtml

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 350