Attaque de la Pitié Salpêtrière : les Fake News venaient de l’intérieur et des autorités et organismes officiels

Commentaire. Attaque de la Pitié Salpêtrière : les Fake News venaient de l’intérieur et des autorités et organismes officiels.

On le sait maintenant les manifestants fuyant les gaz lacrymogènes se sont réfugiés en haut d’un escalier extérieur et se sont retrouvés sans le savoir devant la porte de la réanimation chirurgicale. Ils ont fait demi tour sans trop de frais. Attaquer la « réa-chir » cela aurait été grave, faire croire que cela a eu lieu et jouer ainsi avec le risque vital, c’est vraiment pas beau.

 

L’ARTICLE :

« “Attaque” de la Pitié-Salpêtrière : la fake news venait de l’Intérieur »

Mediscoop – Date de publication : 3 mai 2019

C’est ce que titre Libération sur sa Une, observant : « Après l’emballement général, des vidéos et témoignages […] infirment la thèse du gouvernement d’un assaut et de dégradations par des activistes violents au sein de l’hôpital parisien lors du 1er Mai ».

Le journal revient ainsi sur les faits : « «C’est la première fois qu’un hôpital est attaqué en France lors d’une manifestation», s’indigne mercredi soir sur LCI la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Quelques heures plus tôt, au cours de la mobilisation du 1er Mai, l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière aurait été la cible d’une «intrusion», commise selon l’AFP par «des dizaines de militants anticapitalistes d’ultragauche black blocs» ».

Lire la suite de l’article : https://www.mediscoop.net/index.php?pageID=b8b676fa1c5e5ea4fe35c5a02e9efb2b&id_newsletter=11905&liste=0&site_origine=revue_mediscoop&nuid=medi_2_31928&midn=11905&from=newsletter

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 250