Application médicale connectée, a éviter à tous prix, adieu la confidentialité.

Commentaire. Ces applications sensées vous aider à améliorer votre santé partagent en effet vos informations avec nombres de firmes qui les utilisent dans leur intérêt personnel.

« Des journalistes ont révélé récemment que l’application santé la plus utilisée en Australie, HealthEngine, partageait des centaines d’informations médicales privées avec des cabinets d’avocats spécialisés dans les préjudices corporels. Bien que la firme assure que cela s’est fait avec le consentement des utilisateurs, la mention de cette pratique était  incluse, non pas dans la politique de confidentialité de l’appli, mais dans une note séparée, impossible à refuser pour ceux qui souhaitaient se servir de l’application ».

 

L’ARTICLE :

Santé connectée, adieu confidentialité !

JIM – Dr Roseline Péluchon – Publié le 26/03/2019

Des journalistes ont révélé récemment que l’application santé la plus utilisée en Australie, HealthEngine, partageait des centaines d’informations médicales privées avec des cabinets d’avocats spécialisés dans les préjudices corporels. Bien que la firme assure que cela s’est fait avec le consentement des utilisateurs, la mention de cette pratique était  incluse, non pas dans la politique de confidentialité de l’appli, mais dans une note séparée, impossible à refuser pour ceux qui souhaitaient se servir de l’application.

Lire la suite de l’article : https://www.jim.fr/infirmier/actualites/medicale/e-docs/sante_connectee_adieu_confidentialite__176823/document_actu_med.phtml

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 245