Affaire du Levothyrox

Commentaire. Nous relayons l’excellent article publié par Prévention Santé, de la plume de Vincent Reliquet. Il explique très bien ce qui se passe. Il montre bien à la fois l’ignorance trop fréquente du fonctionnement psychique des personnes souffrant de problèmes de thyroïde, le rôle des excipients, et l’aspect une fois de plus mercantile de l’industrie pharmaceutique. Sans parler du déni du problème par les autorités « compétentes » qui parlent de quelques cas alors qu’il y en a 150 000. 

 

L’ARTICLE :

L’affaire du Lévothyrox

Certaines sagas du médicament restent éclairantes sur l’ensemble de la filière pharmaceutique actuelle.

Prenons l’exemple de ce fameux Lévothyrox, produit génériqué depuis des lustres car mis sur le marché depuis 1980. S’il est bien un exemple de médicament parfaitement indispensable à la survie, au même titre que l’insuline injectable pour les diabétiques de type 1, le voici!

Il est sensé pallier à la défection totale ou partielle d’une glande essentielle, la thyroïde, responsable de la sécrétion d’hormones capitales à la physiologie générale. Certaines formes de thyroïdites, mais aussi tous les cancers thyroïdiens nécessitent une supplémentation hormonale parfaitement équilibrée à 5 microgrammes près par jour, parfois moins, vous dire que la qualité des comprimés délivrés en supplémentation se doit d’être irréprochable.

Lire la suite de l’article : https://www.prevention-sante.eu/actus/affaire-levothyrox

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 175