Actualités spéciales Coronavirus Covid-19

Bonjour à tous. Nombreux nous ont demandé ce que nous pensions du coronavirus, voila quelques débuts de réponses, partagez largement pour des infos ouvertes un peu différentes du monologue des médias officiels.

Lire la suite

Nous sommes dans une crise majeure, bien plus que sanitaire. Une crise mondiale qui peut soit détruire soit faire muter. Plus rien ne sera pareil après, plus rien ne doit être pareils après.

Ce sont des tabous comme la mondialisation, l’économie de marché, les principes de gestion globaux de santé qui nous ont mis dedans. Nous payons aussi le prix de population à l’immunité faible et qui n’a plus l’habitude de se défendre seuls sans médicaments.

Mais il y a aussi d’autres aspect positifs comme la chute massive de la pollution, la survie surprenante du Pangolin. Essayons de voir un système mondial microbien qui se révolte. Ce système est la depuis bien avant nous, il nous a crée et nous régule. Et dans ce système les virus sont les microbes les plus spécifiques des mutations. Ce sont eux qui nous ont fait passer par une infection de ovipare à mammifère.

Que veulent t’ils faire aujourd’hui. Il n’y a pas une personne sur terre ( je ne parle que des êtres humains, pas des spéculateurs boursiers) qui ne se soit dis ces derniers temps « non nous ne pouvons pas continuer comme cela, il va, il doit se passer quelque chose » et là nous y sommes.

La première réponse est que le coronavirus a arrêté l’économie mondiale folle (même si les chinois semblent repartis de plus belle). La seconde est qu’elle nous montre qu’avec des raisonnement basés sur la mondialisation et les économie à outrance nous allons dans le mur, non seulement humain, mais aussi économique face à une réelle crise. J’implore qu’il y aie au moins plusieurs morts dans cette crise. La mondialisation d’abord, le système financier mondial spéculatifs ensuite et si Dieu pouvais mettre dans la charrette tous ceux qui le servent ça pourrait aider. 

Et des renaissances, celle de la conscience de ce beau monde, de l’attention aux espèces animales et humaines menacées. Celle d’une vision de confiance en un être humain qui apprend à se défendre avec son corps et son système immunitaire. Le retour en avant d’une médecine d’humains que tant partout et parmi les soignants, demandent.

A voir, à Ecouter