130 associations écrivent à l’OMS pour dénoncer la mauvaise évaluation des vaccins et leur insécurité

Commentaire. Ce texte explique bien comment les vaccins sont mal évalués quand à leur risque. Ils sont souvent mis sur le marché et déclenchent des effets secondaires, alors que des risques sont connus. Beaucoup sont appelés des vaccins du passé. 

Demander la  sécurité vaccinale n’est pas refuser les vaccins mais rechercher les meilleurs bénéfices avantages / risques.  

Alors qu’il est question d’évaluer l’homéopathie de « façon scientifique », les vaccins ne sont toujours pas évalués en double aveugle, ce qui est la base des évaluations scientifiques, c’est à dire avec un groupe témoin.

 

L’ARTICLE :

130 associations écrivent à l’OMS pour dénoncer la mauvaise évaluation des vaccins et leur insécurité

Initiative citoyenne

Pourquoi donc autant de personnes et d’associations de santé s’abaissent-elles encore à écrire à l’OMS en matière de “sécurité” ou plutôt d’insécurité des vaccins et ce, malgré les innombrables épisodes de manipulation, de corruption, de collusion, de malhonnêteté dans le chef de cette agence? Précisément parce qu’il y a URGENCE. Urgence devant l’étendue des dégâts vaccinaux dans le monde entier affectant des dizaines de milliers d’enfants et d’adultes (et même sans doute encore plus, à des degrés divers) chaque année. Les vaccins, il faut le redire, sont archi-mal évalués. Le laxisme qui préside à leur pseudo évaluation et à leur recommandation relève de l’idéologie, de la cupidité et du parti-prix et non de la Science, exigeante et rigoureuse, comme cela devrait pourtant être le cas.

Lire la suite de l’article : http://initiativecitoyenne.be/2018/09/130-associations-ecrivent-a-l-oms-pour-denoncer-la-mauvaise-evaluation-des-vaccins-et-leur-insecurite.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 222