Toxicité des ondes de téléphones mobiles et des ondes en général, un début de prise de conscience

Commentaire. Toxicité des ondes de téléphones mobiles et des ondes en général, un début de prise de conscience, bien modeste certes, mais c’est un début. Ce toxique fait partie des éléments à l’origine de l’épidémie d’autisme. 

Mais Enedis continue à tenter d’imposer le déploiement des compteurs Linky qui vont devenir parmi les premières causes de toxicité en France.

Des voix de plus en plus importantes s’élèvent contre.

 

L’ARTICLE :

Effets sanitaires de la téléphonie mobile : premiers retraits en France et prise de conscience internationale

Le quotidien du médecin – Damien Coulomb – 10.04.2018

L’opérateur Orange a pris la décision d’arrêter la commercialisation du téléphone HAPI 30, et de rappeler les appareils déjà vendus, en raison du dépassement de la limite réglementaire du débit d’absorption spécifique (DAS) « tronc » constaté par l’Agence nationale des fréquences (ANFR). D’après les mesures, le dépassement était de 0,1 W/kg par rapport à la limite réglementaire de 2 W/kg, soit une valeur de 2,1 W/kg sur la face arrière du téléphone.

Ce rappel n’est pas un cas isolé.

Lire la suite de l’article : https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/04/10/effets-sanitaires-de-la-telephonie-mobile-premiers-retraits-en-france-et-prise-de-conscience-internationale_856880?xtor=EPR-1-%5BNL_derniere_heure%5D-20180410&utm_campaign=NL_derniereheure&utm_source=qdm&utm_content=20180410&utm_medium=newsletter

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 203