Les enfants non vaccinés ne sont pas un risque pour la collectivité

Commentaire. Ils ne transmettent pas davantage les maladies. Cette idée, souvent utilisée, d’un manque de civisme chez les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants est non fondée. Plus encore, l’immunité vaccinale est à long terme beaucoup moins fiable. La meilleur immunité est celle qu’une maman communique à son enfant par les immunoglobulines de l’allaitement. A condition qu’elle ait elle-même fait la maladie naturellement. Nous voyons ici la nécessité de maintenir un cycle d’immunisation naturelle. Un article très intéressant et très détaillé, maladie par maladie, données scientifiques à l’appui, du Dr Tetyana Obukhanych. A lire pour tous les parents qui se posent la question pour leurs enfants. 

 

L’ARTICLE :

Les non vaccinés ne présentent aucun risque pour la collectivité.

24 NOVEMBRE 2017 – Nexus 

L’immunologiste Tetyana Obukhanych explique pourquoi les enfants non vaccinés ne présentent aucun risque pour le grand public. Elle démontre que la discrimination à leur égard est totalement injustifiée. Et que la vaccination elle-même n’est pas exempte de dangers.

Le Dr Tetyana Obukhanych[1], titulaire d’un doctorat en immunologie (Rockefeller University de New York) publie un courrier en ligne (8 nov. 2017) expliquant pourquoi les enfants non vaccinés ne présentent aucun risque pour le grand public.

Lire la suite de l’article : http://www.nexus.fr/video/sante/non-vaccines-ne-presentent-risque-collectivite/

 

Article paru dans la Lettre Médecine du Sens n° 187